Gagnante du prix AMMA d'art contemporain

Tu as raté cette nouvelle ? Alors voici un récap' du concours



Témoignage de ma participation comme lauréate : Lorsque j'ai soumis ma candidature pour participer au concours AMMA, je ne pensais même pas être sélectionnée, je ne me sentais pas du tout légitime. Puis, je reçois un email m'annonçant que mon dossier avait été retenu et j'étais sélectionnée parmi les artistes qui seront exposés au Bastille Design Center. Le jour du début de l'exposition arrive, je suis très stressée, mais je reste concentrée. Pendant 3 jours, je présente mon oeuvre à l'ensemble des visiteurs et le samedi, un jury d'exception composé de Paul-Emmanuel Reiffers (fondateur de la Reiffers Initiative), Judith Benhamou-Huet ( journaliste et conservatrice indépendante), Elias Crespin (artiste spécialisé en art cinétique), Kamel Mennour ( galeriste spécialisé en art contemporain ) et Joséphine Wanecq (Head of Day Sale chez Christie’s) qui viennent élire et annoncer les gagnants du concours. Quand j'ai reçu le prix du public, à ce moment là, j’avais envie de danser, de rire et de pleurer. Trop d’émotions, et surtout enfin le sentiment que mes oeuvres plaisent. Quel plaisir ! Je suis fière et boostée pour les prochains mois à venir ! Quel bonheur !



 

Qu'est ce que le prix AMMA? C'est l’Association du Master 2 Marché de l’Art (AMMA) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne qui organise le Prix Paris 1 Panthéon-Sorbonne pour l’Art Contemporain pour le 6ème édition. L’organisation de ce prix a pour vocation de mettre en lumière et diffuser la jeune création contemporaine.  En savoir plus

 


La toile qui a gagné le prix

Le Prix du public est quant à lui attribué à Clara Madeleine Tournay (@clara.tournay.art) pour son oeuvre intitulée "Les Ombres" tirée de sa série "Jeux d'ombres". Artiste indépendante, elle s’inspire des mouvements de la lumière et de l’ombre, pour retranscrire la naissance des émotions tout comme leur disparitions : "Nous jouions, enfants, avec les ombres, adultes nous jouons avec nos émotions".








Qu'est ce que permet le prix ?

Etendre ma visibilité sur la scène contemporaine en exposant des œuvres au regard du public et aux acteurs majeurs du monde de l’art et de son marché. Concrètement, une exposition de 160m2 mon travail au sein de Galerie du CROUS pendant 1 semaine, un prix d’une valeur de 300 euros et également d’une interview diffusée sur les réseaux de l’AMMA.

Rendez-vous en juin pour l'exposition de 160m2 dans le centre de Paris, à coté des Beaux Arts dans la galerie du CROUS.


14 vues0 commentaire